Question naïve : est-ce qu'un onduleur pour un serveur est vraiment indispensable ?

La question peut paraître idiote mais seules les questions qu'on n'a pas posées sont idiotes. Il nous arrive parfois d'avoir des pannes de courant et d'avoir l'ensemble qui saute. Il apparaît que l'onduleur que nous avons, pour une raison qui je pense est simple, deux prises sur le serveur mais une ondulée, n'éteint pas le serveur correctement.

J'ai donc envie de poser la question suivante, sachant qu'on a l'électricité qui saute une fois tous les 6 mois, quelles sont véritablement les conséquences de l'arrêt violent des machines ? Existe-t-il des appareils autres que les onduleurs et moins onéreux qui en cas de coupure de courant éteindrait proprement le serveur.

Réponses

  • Ça dépend du type de disque et de système mais je dirai oui dans une activité semi pro ou pro. Voir aussi la strategie de redemarrage.
    Tu as aussi parfois des instabilités de courant plus sournoises qui créent des dysfonctionnement mais pas besoin d'un onduleur pour ça.

  • Je n'en ai pas à la maison, car j'ai un vieux pc qui sert de serveur, et toutes les données, y compris serveurs virtuels, sont sauvegardées ailleurs. Remettre en place le réseau serait en même temps à peu près rapide et pas si urgent tant qu'on a internet.
    Pour l'école, c'est obligatoire.

  • @Arnaud comment tu justifies que c'est obligatoire ?

  • Trop de services qui fonctionnent autour des serveurs, trop de temps de remettre tout en place pour un petit cours-jus. Si l'école veut des services qui fonctionnent à plein temps, elle doit investir dans un bon onduleur, et pas sur mon temps libre.
    Nous ne sommes naturellement pas à l'abris d'un gros problème, mais avec ça on limite la casse : je reçois un email à chaque fois que l'électricité a des sursauts, c'est bien plus que 1 fois tous les 6 mois, et je ne suis pas sûr que le serveur apprécie.
    Donc onduleur obligatoire.

  • 25 sept. modifié

    Excellente question à laquelle je n'ai malheureusement pas de preuve matérielle, mais je suis preneur. A mon avis :

    • C'est rare de claquer un HDD suite à une coupure violente, mais ça peut arriver. L'impact est moins important si tu as un RAID-1 ou mieux, un contrôleur RAID matériel avec une batterie.
    • Il y a un risque pour le système de fichiers, quoi que NTFS et ext4 sont très costauds et s'auto réparent bien. Je serai plus prudent sur du fat32 (obsolète), ext3, xfs, btrfs qui sont à mon sens plus fragiles.
    • Le plus gros risque à mon avis est sur les bases de données. Si ça coupe en pleine transaction, alors l'écriture est perdue, ou pire (table corrompue). Risque d'autant plus fort avec du MyISAM.
    • Une coupure peut être embêtante si ton infra nécessite un démarrage dans un ordre particulier (on peut alors utiliser des APC et définir une tempo sur les prises).

    C'est peut-être la responsabilité de votre prestataire de prendre une décision ?

  • Bonjour,

    C'est peut-être la responsabilité de votre prestataire de prendre une décision ?

    Pas forcément ! S'il est payé "à l'intervention" pour tout remettre en état en cas de casse, l'achat de quelques onduleurs peuvent lui faire perdre très gros.

  • @Phreg a dit :
    Bonjour,

    C'est peut-être la responsabilité de votre prestataire de prendre une décision ?

    Pas forcément ! S'il est payé "à l'intervention" pour tout remettre en état en cas de casse, l'achat de quelques onduleurs peuvent lui faire perdre très gros.

    Il a un devoir de conseil et s'il est vraiment facturé à l'intervention, alors il te fera un devis pour la mise en place et la supervision de l'onduleur.

    Après c'est pas vraiment dans son intérêt que ton infra tombe en panne, surtout quand il s'agit d'un serveur totalement mort. C'est long et pénible à remonter, et tu as le client qui te harcèle car sa production est down.

  • le prestataire nous fait effectivement une proposition avec un onduleur à 600 €. Le tarif est correct par rapport à l'appareil proposé dans le sens où j'ai vu le prix plus cher vendu ailleurs. Néanmoins je ne sais pas si c'est vraiment ça dont on a besoin, et si on a réellement besoin de ce type d'appareil à cet endroit là.

  • Effectivement il faut voir combien durent les coupures, ce qu'alimentera l'onduleur et donc la durée de maintien en alimentation. L'écran par exemple on s'en fout....mais on retrouve souvent n'importe quoi sur les prises sauvegardées

  • On arrive en fin d'année, faut voir s'il vous reste du budget. Autant le dépenser.

  • @src386 a dit :
    On arrive en fin d'année, faut voir s'il vous reste du budget. Autant le dépenser.

    dans le scolaire je te rappelle que nous la fin d'année n'est pas décembre. Il y a de plus une grosse interrogation sur notre futur, dans le sens est-ce qu'on va continuer en TSE ou travailler autrement. Et si c'est du TSE avec la fin de 2008, on va avoir d'autres frais comme potentiellement un changement de serveur.

  • L'onduleur sert de batterie si le courant est interrompu, mais aussi de sortir du jus "propre", par exemple si ça alterne entre 225 V et 235V pour moi il te délivera du 230V.

    Donc pour les composants électriques c'est quand même la stabilité qui les maintient en vie, on parle souvent de redémarrer les serveurs, c'est pour déceler des pannes matérielles types HDD mécaniques qui sont HS, mais dans les fais, comme les ampoules, moins on les allume/éteint mieux les composants perdurent

    Et quand le jus s'arrête brutalement pour moi l'onduleur sert de tampon pour ne pas avoir tout a redémarrer comme dit Arnaud, et en fonction des marques d'onduleur tu as souvent moyen de les câbler en USB (ou en réseau pour les modèles plus sophistiqués) sur le serveur, et d'installer un soft pour configurer que si au bout de X minutes (à regarder en fonction de la puissance de l'onduleur et de la consommation de l'ordi) le courant n'est pas là, tu lance une commande pour arrêter proprement l'OS. Tu peux aussi programmer que sur la carte mère de redémarrer le serveur après une coupure de courant

    Bref l'onduleur c'est cool, mais c'est cher...après dans mon ancien taff, j'avais un modèle EATON à 400€ qui avait ses batteries HS, j'avais une proposition d'un revendeur à 125€ pour les remplacer, j'ai été chez 1001 piles...ça m'a coûté 50€ ! Donc ça vaut le coup de se renseigner

  • @poipoi a dit :
    L'onduleur sert de batterie si le courant est interrompu, mais aussi de sortir du jus "propre", par exemple si ça alterne entre 225 V et 235V pour moi il te délivera du 230V.

    Je crois que ça dépend du typer d'onduleur et que les modèles à pas cher n'ont qu'une batterie de secours qui se met en route dès qu'il n'y a plus de courant.

  • L'onduleur qu'on veut te vendre est un on-line, in-line ou off-line ? Le coût n'est pas le même et le service rendu différent.

    Je ne réfléchi même pas, l'onduleur EST obligatoire, c'est IMHO, la priorité n° 2 après la sauvegarde.

    Ne serait-ce que pour le temps de redémarrage du serveur après un arrêt sauvage. Et des fortes chances de resynchronisation RAID (qui ralenti le tout).

    Après l'arrêt du serveur "proprement" dépend de la communication entre l'onduleur et le serveur et du bon paramétrage de logiciel.

    Si on a un fonctionnement client / serveur il ne faut pas oublier d'onduler les switchs / routeurs et les postes clients.

    Ne pas onduler les imprimantes.

    Par contre les écrans oui, si il n'y a pas de logiciel de communication entre l'onduleur et le poste, sinon pour l’éteindre c'est compliqué :)
    Mes 2 centimes

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.