Microsoft va plus loin dans la cloudisation de.windows10

https://m.slashdot.org/story/345750

Et ca risque de faire un choc aux utilisateurs qui continuent à travailler en local, ne font pas de.sauvegarde, ou se baladent avec différentes versions de.fichier de poste à poste. Mais ca reste logique dans la politique office365, l'OS et la suite bureautique à péage et mensualisation...

Réponses

  • quand c'est gratuit c'est toi le produit et en plus tu prends les données personnelles ....

  • Si tu n'as même plus le contrôle sur les fichiers que tu synchronises, ça ne t'appartient plus, au nom du toujours plus de smart, on vient te les delete OKLM sans avoir son mot à dire.
    J'espère que ça sera désactivable.

  • Rien à voir avec Microsoft mais quand tu vois ça https://m.nextinpact.com/brief/plex-cloud-jette-l-eponge--le-service-fermera-le-30-novembre-5357.htm
    Ça fait peur. Et c'est ce qui me fait peur, partout où je pose des données et où il faut souscrire à un service avec la peur du ça peut fermer un jour.

  • ça va rejoindre le billet que je suis en train d'essayer de finir d'écrire

  • Apres nous c'est un peu l'inverse. Dans certains secteurs/certaines régions le tout cloud c'est un cauchemar car ca présuppose de la bande passante que nous n'avons pas. Un site de 20 personnes ou j'ai au max 4Mb/s de bande passante et tout en cloud ca ne tourne pas. Les updates win10 en peer to peer, ca ne marche pas (il faudrait pouvoir les descendre sur les postes a des heures précises, bon c'est censé changer mais on n'y est pas).

  • Je dédouble toujours tout donc si j'ai un cloud en rade ce n'est pas. grave. Je suis plus inquiet pour ces services Microsoft qui changent tout le temps. Entre onenote qui part dans tous les sens dans ma boite, Skype qui change d'optique ca manque parfois de coherence

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.