Le libre c'était mieux avant

On est donc au moins deux à avoir lâché l'agrégateur RSS auto-hébergé pour embrasser un service, quelque chose me fait dire qu'on ne sera pas les derniers.

https://liens.strak.ch/?L1NuYA

«1

Réponses

  • j'aime bien l'article https://www.dryusdan.fr/github-est-mort-vive-gitlab-ou-pas/ mais il ne va pas au bout des choses. Par exemple le conseil d'installer Yunohost c'est gentil mais ça laisserait supposer que tout est pris en charge dans Yunohost, qu'il n'y a rien à faire, qu'il n'y a pas de connaissance à avoir pour l'installation de ce projet. Peut-être, peut-être pas.

  • Vu le nombre d'utilisateurs de TT-RSS ou Frss y'a de la marge.
  • le jeu sous Linux ça envoie du rêve quand même : https://www.omgubuntu.co.uk/2018/06/turok-linux-remastered

  • un core i5-2300 est tout de même recommandé pour faire tourner cette antiquité.

  • je regardais la vidéo de Frédéric qui a l'air de faire des efforts pour arrêter de s'énerver contre la terre entière. L'un des développeurs de PCLinuxOS qui fait partie des vieilles distributions est malade, à priori il ne s'en remettra pas, pour une autre distribution le développeur est porté disparu.

    C'est assez intéressant de constater que nous disons en ce moment presque tous la même chose quant au fait de se fédérer autour des gros projets. La centralisation pour sauver ce qui reste du libre.

  • Centralisation/rationalisation ouais. C'est pas une bonne nouvelle mais si c'est nécessaire... je crois qu'un blogueur de ma connaissance a titré récemment Nécessité fait loi.

    Tcho !

  • le problème c'est que le blogueur en question est quand même en train de regarder de plus en plus souvent vers le côté obscur de la force, à savoir le service propriétaire qui fait quand même franchement bien le job.

  • On a encore de nombreux billets à écrire notamment sur le "gratuit". En tout cas moi j'ai pas encore commencé hé hé hé. Il ne faut pas oublier que beaucoup de logiciels libres ont été créés parce qu'en face le monde proprio ne voyait pas de possibilité de se faire de l'argent sur certains besoins/usages des utilisateurs.

    Tcho !

  • Comme dans Star Wars, c'est à l'utilisateur de choisir entre proprio ou pas proprio.
    Quand le service est égal, c'est facile : pas proprio. Mais c'est pas souvent le cas.
    Je linux car sinon pas d'ordi.

  • @Cascador a dit :
    On a encore de nombreux billets à écrire notamment sur le "gratuit". En tout cas moi j'ai pas encore commencé hé hé hé. Il ne faut pas oublier que beaucoup de logiciels libres ont été créés parce qu'en face le monde proprio ne voyait pas de possibilité de se faire de l'argent sur certains besoins/usages des utilisateurs.

    Tcho !

    Moui et après quand ça devient "bankable" (ie que le libre a bien défriché le marché) le proprio arrive et rafle la mise...
    Un classique vrai dans de nombreux domaines.
    Horreur je deviens cynique :'(

  • @cyrille a dit :
    je regardais la vidéo de Frédéric qui a l'air de faire des efforts pour arrêter de s'énerver contre la terre entière. L'un des développeurs de PCLinuxOS qui fait partie des vieilles distributions est malade, à priori il ne s'en remettra pas, pour une autre distribution le développeur est porté disparu.

    C'est assez intéressant de constater que nous disons en ce moment presque tous la même chose quant au fait de se fédérer autour des gros projets. La centralisation pour sauver ce qui reste du libre.

    Pour PCLinuxOS, c'est moi qui lui ai fourni l'information, en commentaire d'une de ses précédentes vidéos. PCLinuxOS est la distribution que j'utilise au quotidien sur mes machines. Et avec une grande satisfaction.
    Il est vrai que le cancer de Bill Reynolds (Texstar), fondateur et mainteneur de la distribution, pose des interrogations sur le futur ... Pour le moment, tout est toujours ok, on est up-to-date.
    Frédéric Bezies n'apprécie pas cette distribution qu'il trouve anachronique, elle ne rentre pas dans ses critères à lui. Je trouve sa vidéo légèrement teintée d'une certaine ironie sur la forme.

    Pour Void Linux, l'autre distribution qu'il cite, le problème est différent: Le fondateur et développeur principal est parti du jour au lendemain sans donner quelque explication que ce soit. Mais il n'était pas seul, donc les autres arrivent à continuer. Tant mieux, Void est une distribution intéressante.

    Se fédérer autour des gros projets .... Red Hat, Canonical, Suse et Debian quoi .... Triste ....

  • je n'ai pas trouvé le ton ironique, il serait quand même malaisant de se réjouir du cancer de quelqu'un pour étayer sa façon de penser. Effectivement, c'est triste, triste pour l'homme mais aussi triste sur la direction que prend le libre à savoir que la seule issue semble la fédération

  • @cyrille a dit :
    je n'ai pas trouvé le ton ironique, il serait quand même malaisant de se réjouir du cancer de quelqu'un pour étayer sa façon de penser. Effectivement, c'est triste, triste pour l'homme mais aussi triste sur la direction que prend le libre à savoir que la seule issue semble la fédération

    Serait ce la mort du libre dans son garage ?
    Je repense à feu Frugalware, dont je faisais partie en 2012-2013.
    Pas sûr qu'elle existe encore. Et déjà à l'époque ça sentait le cramé.

  • > @Redscape a dit :
    > Serait ce la mort du libre dans son garage ?
    > Je repense à feu Frugalware, dont je faisais partie en 2012-2013.
    > Pas sûr qu'elle existe encore. Et déjà à l'époque ça sentait le cramé.

    Je pense que comme dans beaucoup de domaines la complexité croissante chasse les 'artisans' au profit de structures plus grosses.
    Frugalware très beau projet....un goût amer et une impression de gâchis malgré tout.
  • @Redscape oui je pense que c'est la mort du libre dans le garage donc la mort du libre tout court au profit de l'opensource.

  • juillet 2018 modifié
    > @analogic a dit :
    > > @Redscape a dit :
    > > Serait ce la mort du libre dans son garage ?
    > > Je repense à feu Frugalware, dont je faisais partie en 2012-2013.
    > > Pas sûr qu'elle existe encore. Et déjà à l'époque ça sentait le cramé.
    >
    > Je pense que comme dans beaucoup de domaines la complexité croissante chasse les 'artisans' au profit de structures plus grosses.
    > Frugalware très beau projet....un goût amer et une impression de gâchis malgré tout.

    Oui, très beau projet, communauté très ouverte, on s'amusait bien (les bugs de GNOME 3.08...) et l'ambiance était au rendez vous.
    Malheureusement, un dev principal est parti (sur elementary OS notamment) et la machine infernale s'est mis en route
    Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Combien de forks meurent dans l'ombre, un code qui aurait été utile à d'autres.... Rien que sur smartphone sur FDroid, quand on voit le nombre de logiciels sans mise à jour depuis + d'1 an et demi, il y aurait matière à dépeupler le store.

    Alors peut être que l'essence du libre c'est de faire son craneur dans son coin avec sa distribution, mais en attendant, il manque des bras chez les gros (ne serait ce que chez Debian). Alors pour ces gens là qui y croient encore (et tant mieux pour vous), qu'attendez vous ?
  • juillet 2018 modifié
    > @cyrille a dit :
    > @Redscape oui je pense que c'est la mort du libre dans le garage donc la mort du libre tout court au profit de l'opensource.

    Et ça n'est pas plus mal. Tout le monde ici a, je pense, passé l'âge des clivages.
  • @Redscape tu t'exclues volontairement dans ce vous...c'est donc du passé pour toi?
    Perso je ne suis pas dev je fais de la traduction et remonte des bugs.
    À mon petit niveau quoi :)
  • Avec quand même un problème de fond quant à la biodiversité et l'obligation de se soumettre. Concrètement quand Miniflux qui est un peu le seul agrégateur sans bug qui tient la route passe à GO et que je ne peux plus l'héberger, je me retrouve dans une position que je qualifierai de délicate.

  • > @cyrille a dit :
    > Avec quand même un problème de fond quant à la biodiversité et l'obligation de se soumettre. Concrètement quand Miniflux qui est un peu le seul agrégateur sans bug qui tient la route passe à GO et que je ne peux plus l'héberger, je me retrouve dans une position que je qualifierai de délicate.
    @ Cyrille c'est un euphémisme...
  • > @cyrille a dit :
    > Avec quand même un problème de fond quant à la biodiversité et l'obligation de se soumettre. Concrètement quand Miniflux qui est un peu le seul agrégateur sans bug qui tient la route passe à GO et que je ne peux plus l'héberger, je me retrouve dans une position que je qualifierai de délicate.

    J'appelle ça l'idiotie du siècle.
  • > @analogic a dit :
    > @Redscape tu t'exclues volontairement dans ce vous...c'est donc du passé pour toi?
    > Perso je ne suis pas dev je fais de la traduction et remonte des bugs.
    > À mon petit niveau quoi :)

    Oui.
    Le libre est derrière moi, je ne le renie pas, je continue à mon niveau en faisant de l'hébergement pour moi-même (y'a de la place si ça tente des gens^^) si je vois un bug sur une de ces apps je remonte mais c'est tout.
  • Est ce que le libre n'est pas mort parce que le collectif est mort dans nos sociétés ?
    Tout simplement.
  • Après le libre est né avec les ordis perso, les gens initiateurs sont passés à autre chose (c'est la vie) et la génération suivante n'est pas intéressée.
  • smartphone, smartphone, smartphone.
    la faute à Google : les outils sont pratiques et ergonomiques.

  • @analogic a dit :
    Après le libre est né avec les ordis perso, les gens initiateurs sont passés à autre chose (c'est la vie) et la génération suivante n'est pas intéressée.

    On ne va pas se flageller parce qu'on passe à autre chose.
    Il y a des gens pour qui un combat, une lutte est nécessaire. Tant mieux pour eux, mais mes aspirations sont ailleurs.

  • Ou encore, comme je le dis souvent, on est pas forcés de respecter le libre au sens de la FSF (les 4 libertés).
    Par exemple on peut adorer Firefox, l'utiliser, l'installer, alors que c'est pas un produit libre au sens FSF...
    Regardez Cyrille qui installe des debian partout, ça non plus c'est pas compliant avec la FSF.
    Mais chaque fois que je dis ça, je me fais basher, parce que la parole de RMS est sacrée.

  • juillet 2018 modifié

    @Redscape a dit :

    @analogic a dit :
    Après le libre est né avec les ordis perso, les gens initiateurs sont passés à autre chose (c'est la vie) et la génération suivante n'est pas intéressée.

    On ne va pas se flageller parce qu'on passe à autre chose.

    Ce n'est pas ce que j'ai dit et il n'en est pas question...sauf si tu en as envie mais je peux pas t'aider sur ce coup-là :p

    [...] mais mes aspirations sont ailleurs.

    Et je respecte ça.
    C'était juste un constat d'époque et de société.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.